Il sito visitsaluzzo.it è online in versione Beta! Hai consigli e feedback su come migliorarlo? Scrivici in chat o a info@visitsaluzzo.it

Castellar

Au cœur de la vallée de Bronda, à cinq kilomètres de Saluzzo, se trouve Castellar, un petit village plongé dans la tranquillité verdoyante des vergers et des vignobles, au pied d’un éperon rocheux dominé par l’ancien château, dont le village tire son nom.
Commune autonome jusqu’en 2018, à partir de l’année suivant, Castellar fait partie de la municipalité de Saluzzo. Les 300 habitants sont représentés par un Conseil municipal et le  «Prosindaco».

Les origines de la ville remontent à l’époque lombarde, lorsque les moines de la puissante mais lointaine abbaye de Bobbio opéraient dans toute la vallée Bronda puis, à partir du VIIIe siècle, à l’abbaye plus proche de Pagno.
Castellar a ensuite été le chef-lieu d’un fief des seigneurs de Morozzo, qui comprenait les villages de Pagno et de Brondello: ce territoire est devenu un avant-poste stratégique pour la défense du naissant marquisat de Saluzzo contre les incursions sarrasines provenant des cols alpins voisins.
La première mention officielle de Castellar remonte à un acte transcrit en 1138 dans une fortification connue sous le nom de Morra di Castellar, dans lequel Giacomo da Brondello, avec l’approbation du marquis de Saluzzo Manfredo I, fait don d’une partie du fief aux moines cisterciens de l’abbaye voisine de Santa Maria di Staffarda.
En 1270, la colline de Castellar (ou Castellaro) fut dotée de la forteresse actuelle par le marquis Tommaso Ier, dans le cadre d’une série d’interventions sur le territoire visant à renforcer et à améliorer l’appareil défensif du petit marquisat. Le château du fief de Castellar est devenu plus tard la résidence désignée des comtes Castellar de Saluzzo, une branche collatérale des comtes Saluzzo de Paesana.
Le fief de Castellar décline en même temps que le marquisat ; des luttes intestines déchirent le petit État et il tombe dans une crise profonde, pour finalement être annexé au duché de Savoie par le traité de Lyon en 1601.

Malgré sa petite taille, le village conserve de splendides traces de sa longue histoire. La chapelle de San Ponzio, dont la partie la plus ancienne, l’abside, remonte au XIIIe siècle, est certainement digne d’intérêt. L’église paroissiale, dédiée à l’Immaculée Conception de Marie et datant de 1725, et bien sûr le château, qui a été remanié plusieurs fois au fil des ans et qui domine le village, sont également intéressants. Le château de Morra, aujourd’hui propriété privée, construit au XIIe siècle par les moines cisterciens de l’abbaye de Staffarda, présente également un grand intérêt historique.
L’assiduité de la population et le microclimat particulier ont fait du Castellar un trésor d’excellents produits à gouter, aujourd’hui protégés par des consortiums de producteurs spécifiques : les ramassins (petites prunes) et les pommes de la vallée de Bronda et le vin des Colline Saluzzesi.
Castellar est également un excellent point de départ pour les activités de plein air.
L' »Oasi degli spaventapasseri » (Oasis des épouvantails) située près de l’église paroissiale offre une aire verte de pique-nique et de barbecue, un terrain de football en herbe en accès libre et une aire de stationnement pour camping-cars.


Les environs comptent des sentiers de randonnée et des pistes cyclables très appréciés, qui peuvent être utilisés à des fins très diverses, qu’il s’agisse d’une simple excursion avec des enfants ou d’un parcours vallonné difficile.
À ne pas manquer, les deux premiers dimanches de mai, la « fête des épouvantails », pendant laquelle le village s’anime avec des centaines de marionnettes placées dans les rues et les jardins, accompagnées de musique et de spectacles pour tous, avec une attention particulière pour les enfants.

Visit Saluzzo

Visit Saluzzo è il punto di riferimento per scoprire Saluzzo e i suoi dintorni: arte, cultura, enogastronomia ed eventi ai piedi del Monviso.

Chat!
Chatta con l'ufficio del Turismo Saluzzo