Pinacothèque Matteo Olivero

Adresse
Salita al castello, 26
Horaires, tarifs, réservation

Le Salon au second étage de l’Ancien Hôtel de Ville abrite la Pinacothèque dédiée au peintre Matteo Olivero (1879-1932). Né à Acceglio dans la haute Val Maira, Matteo Olivero expose à Paris, Bruxelles et Munich en développant un style tout à fait personnel au sein du mouvement du divisionnisme italien à travers l’amitié avec Giuseppe Pellizza da Volpedo et Giovanni Segantini.

Après s’être formé à l’Accademia Albertina de Turin , en 1905 Olivero s’est transféré à Saluzzo et, justement à la Salita al Castello, à quelques pas du musée qu’on lui a aujourd’hui consacré, jusqu’en 1930 il aménagea son atelier.

La récolte des œuvres de Matteo Olivero acquise par la Municipalité de Saluzzo est composée de ce qui a été retrouvé dans son atelier au moment de sa mort (1932), outre les donations et les legs testamentaires. Il s’agit d’un fonds de plus de 150 peintures, pour la plupart des huiles sur carton ou sur toile mais aussi des aquarelles, auxquelles s’ajoutent autant de dessins, documents, photographes et documents manuscrits, conservés auprès des archives, Archivio Storico in Castiglia.

Dans la Pinacothèque est exposée une sélection des œuvres les plus importantes de toute la collection municipales : 67 peintures, 17 dessins et 2 sculptures , choisis par la conservatrice, Madane Maggio Serra, dans le but de comprendre la méthode de travail de l’Artiste et l’évolution de son style.

Le parcours est partagé en quatre pièces d’exposition sur la base d’autant de thématiques (le temps du réalisme social, l’adhésion au divisionnisme, les années 20, la méthode de travail) pour redécouvrir l’aventure humaine et artistique d’un grand artiste, populairement connu comme le “peintre des neiges”: sa célébrité est en effet liée aux vastes visions raffinées de ses chères montagnes de Cuneo, qui célèbrent la solennité de la montagne sous la lumière cristalline des hivers enneigés.

Parmi les œuvres exposées, l’attention est capturée par le grand cadre divisionniste intitulé “Mattino: alta Valle Macra” (Matin: haute Valle Macra) , exposé à Paris en 1910 : la peinture est un exploit de bravoure du jeune Olivero à l’apogée de son adhésion au divisionnisme italien

Matteo Olivero – Ritratto di un pittore
Documentario di Andrea Icardi prodotto da Fondazione Acceglio

Visit Saluzzo

Visit Saluzzo è il punto di riferimento per scoprire Saluzzo e i suoi dintorni: arte, cultura, enogastronomia ed eventi ai piedi del Monviso.

Chat!
Chatta con l'ufficio del Turismo Saluzzo